Ces nécessaires, mais coûteux “vélibs” – journaldemorges Ces nécessaires, mais coûteux “vélibs”
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Ces nécessaires, mais coûteux “vélibs”

Ces nécessaires, mais coûteux “vélibs”

Depuis le printemps 2021, la SEFA (ici Quentin Schneiter) est un nouvel acteur dans le marché des vélos en libre-service dans le district. Photo: Schwarb

Présente depuis plus de dix ans dans le district, l’offre de vélos en libre-service s’est progressivement développée. Une prestation impossible sans l’appui des communes.

Votre réveil n’a pas sonné, vous vous levez en hâte et vous dépêchez de partir au travail. La sueur coule sous le coup d’un stress indispensable à une arrivée au boulot dans les temps. En plein sprint, un cycliste vous dépasse. C’est décidé, demain, vous monterez sur un vélo en libre-service!
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.