Café: la hausse des prix est palpable – journaldemorges Café: la hausse des prix est palpable

Café: la hausse des prix est palpable

Café: la hausse des prix est palpable

Installée à Etoy à l’automne 2019, Shirin Moayyad ne parvient pas encore à vivre de ses activités de torréfactrice. Photo: Philippoz

En un an, le prix des grains de café a presque doublé. Une hausse tout sauf anodine pour les torréfacteurs de la région, qui se montrent néanmoins plutôt optimistes.

Les chiffres ne mentent pas, paraît-il, les graphes qui défilent sur les écrans de Wall Street puis dans le monde entier non plus: depuis fin 2020, le cours du café ne cesse de grimper ou presque. Ces derniers jours, l’arabica avoisine les 2,25 $ la livre à la bourse de New York, contre environ 1,20 $ en novembre 2020. En cause: une période de gel et de sécheresse au Brésil, entre autres. «Ça fait longtemps que les prix n’ont pas été aussi hauts», soupire Shirin Moayyad, qui a lancé Sweet Bean Coffee en 2019 à Etoy. Avant cela, elle a travaillé 30 ans dans l’industrie du café, comme gérante d’un domaine en Papouasie-Nouvelle-Guinée puis en tant qu’acheteuse, à Singapour et aux États-Unis.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.