Au nom des sports et du saint ski

Au nom des sports et du saint ski

François Cruchon dans son magasin de Bremblens, le 27 septembre 2021. Photo: Bovy.

Il a testé presque toutes les stations de ski en Suisse romande, accompli deux «Iron Man» et gardé les cages du FC Echichens tout en dirigeant trois magasins dans la région. Désormais, le patron de François Sports s’apprête à transmettre pour de bon le flambeau à son fils Fabien.

À douze ans déjà, François Cruchon avait en tête de travailler dans un magasin de sport. «J’étais fasciné par tout ce matériel dans les rayons, se souvient l’Echichanais avec des étoiles dans les yeux. Je me suis dit: c’est ça que je veux faire!» Du reste, si l’on en croit son CV, la vie professionnelle de celui qui deviendra un mordu de ski a été exempte du moindre virage. «J’ai passé les quarante dernières années à bosser au même endroit!» plaisante l’intéressé, qui a repris en 1985 le magasin morgien Escoffey Sport, où il avait effectué son apprentissage. D’emblée, il change le nom en François Sports pour marquer «un nouveau départ».
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.