Au nom de la faune, baigneurs en liesse mais chiens en laisse!

Au nom de la faune, baigneurs en liesse mais chiens en laisse!

Valérie Huck – avec sa chienne «Sushi» – et Jean-Luc Mazzone ne décolèrent pas de devoir tenir leurs chiens en laisse au motif de la faune, alors qu’un millier de baigneurs s’amuse, pique-nique et fait du bruit dans cette zone prétendument protégée. Photo: CHRISTIAN BRUN

Le rappel à la loi envoyé dans toutes les communes ce printemps a donné lieu à un tour de vis dans certains sites sensibles, notamment au bord du lac. Une fausse nouveauté qui provoque l’ire des habitués.

«Réserve de faune, chien en laisse!» À Préverenges, des petits panneaux jaunes ont récemment été installés le long du chemin de la plage, intimant l’ordre aux propriétaires de chiens de tenir leur compagnon en laisse.

Pour beaucoup, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase dans une commune où les panneaux d’interdiction se superposent le long du banc de sable. «C’est absurde», fulminent Jean-Luc Mazzone et Valérie Huck, qui s’y promènent quotidiennement.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.