Robots de traite: «Il faut être un vrai mordu de bétail» – journaldemorges Robots de traite: «Il faut être un vrai mordu de bétail»

Robots de traite: «Il faut être un vrai mordu de bétail»

Robots de traite: «Il faut être un vrai mordu de bétail»

Didier Roch (à g.) et Stéphane Teuscher ont fait l’acquisition de deux robots de traite Dulaval il y a seize ans. Crédit: Moesching.

Pionniers du robot de traite dans la région, Didier Roch et Stéphane Teuscher ne se tournent pas les pouces pour autant. Ils doivent désormais faire des choix décisifs pour l’avenir de leur exploitation.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.