Pouvoir se nourrir avec leur récolte – journaldemorges Pouvoir se nourrir avec leur récolte

Pouvoir se nourrir avec leur récolte

Pouvoir se nourrir avec leur récolte

Si la permaculture vous botte, alors c’est à Cossonay que vous trouverez chaussure à vos pieds. Créée l’année dernière, l’association La Motte qui Botte exploite un terrain situé devant la compostière de la Venoge. «Nous prenons comme exemple les écosystèmes mis en place par la nature, explique Ugo Delfin, membre de l’association. L’objectif est que le jardin soit le plus résilient et autonome possible.»A lire aussi: Ensemble, ils cultivent le partageEt pas question de vendre le fruit de leur travail. Le but des quinze motteux bottés est de pouvoir, ...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.