Pour la chaise-longue (6/6) – journaldemorges Pour la chaise-longue (6/6)

Pour la chaise-longue (6/6)

Pour la chaise-longue (6/6)

Sombre légéreté avec La vie devant soi de Romain GaryPour conclure cette chronique estivale, je propose un roman, La vie devant soi, qui m’a marqué durant mon adolescence et que j’ai depuis relu à quelques occasions. Mais avant de vous parler de son contenu, je vais vous raconter l’histoire de son édition. Publié en 1975 avec comme auteur Émile Ajar, il reçoit la même année le Prix Goncourt. Pour autant, le vrai auteur qui se cache sous ce pseudonyme n’était autre que Romain Gary qui avait déjà reçu en 1956 cette distinction. Comme la tradition veut d...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.