Une campagne plus difficile que prévue – journaldemorges Une campagne plus difficile que prévue

Une campagne plus difficile que prévue

Une campagne plus difficile que prévue

Le comité de l'initiative "Libres sur les quais" souhaitent voir les quais de Morges sans voitures. Photo: Meylan/24heures

La récolte de signatures du comité d’initiative «Libres sur les quais» s’avère plus compliquée que prévue. Seule la moitié de l’objectif a été atteint.

«On avance, mais ce n’est pas dit qu’on y arrive. On a peut-être sous-estimé les difficultés que cela représentait.» Au comité de l’initiative «Libres sur les quais» – qui vise à rendre les quais du Mont-Blanc et Lochmann aux piétons et aux cyclistes –Thierry Bieler est sceptique. Avant le 15 août, un total de 1648 signatures devront être réunies pour que le texte soit porté devant le corps électoral communal. «Actuellement, nous avons récolté une bonne moitié», informe le président de Pro Vélo Morges. Si le comité a fait preuve de détermination depuis la mi-mai pour réaliser ses objectifs, l’investissement nécessaire pour convaincre 15% de la population morgienne est conséquent.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.