Nuria Gorrite d’attaque pour le Conseil d’État

Nuria Gorrite d’attaque pour le Conseil d’État

L'ancienne syndique du chef-lieu Nuria Gorrite a longuement reçu le Journal de Morges pour annoncer sa troisième candidature au Conseil d'Etat vaudois. Photo: Alexandre Grieu

L’ancienne syndique de Morges sollicite sans surprise un troisième mandat au Conseil d’État. Alors que beaucoup lui président un destin fédéral, elle affirme vouloir concrétiser les projets lancés dans le canton et s’engager sur l’entier de ce qui serait sa dernière législature.

On a l’impression qu’elle fait partie des meubles, certains diront presque «de la famille» puisqu’on la voit partout et tout le temps, qu’il s’agisse du plateau du 19:30 ou de l’inauguration du funiculaire de Cossonay.

Nuria Gorrite a parcouru un sacré chemin depuis son arrivée au Conseil d’État en 2012 et la gestion du Covid-19 a affirmé sa stature de «politicienne qui compte», bien au-delà des frontières cantonales.

La présidente du gouvernement vaudois n’entend donc pas lâcher le gouvernail et sera naturellement candidate à sa réélection ce printemps.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.