Les comptes morgiens forcément frappés par la crise

Les comptes morgiens forcément frappés par la crise

La municipale des finances Mélanie Wyss.

La pandémie a causé des dégâts solides dans les résultats de la ville, qui voit sa dette passer de 52 à 63 millions. Avec des prévisions forcément prudentes pour l’année en cours.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.