«Les chances d’être élu existent»

«Les chances d’être élu existent»

Le syndic d’Echandens Jerome De Benedictis est candidat surprise au Conseil d’État. Photo: Patrick Martin / 24 Heures

Après être devenu en 2018 le plus jeune syndic du canton, le Chandelier Jerome De Benedictis est lancé dans la course au gouvernement par les vert’libéraux.

«Complètement fou! Incroyable! Très excitant!» Au lendemain de l’annonce de sa candidature au Conseil d’État, Jerome De Benedictis semble encore ne pas tout à fait réaliser ce qui lui arrive. À 32 ans, celui qui est devenu en 2018 le plus jeune syndic du canton à la suite de son élection à la tête d’Echandens franchit une nouvelle étape dans sa carrière politique. C’est mardi soir que les vert’libéraux vaudois ont choisi de le lancer dans la course au gouvernement, sur un ticket à trois où figurent également Graziella Schaller et Cloé Pointet. «Le but est de faire connaître nos valeurs auprès de la population et je suis convaincu que l’on pourrait avoir une bonne surprise à la fin», déclare Jerome De Benedictis, un grand sourire aux lèvres mercredi matin dans son bureau de l’administration communale.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.