L’avenir du gymnase d’Etoy reste indécis

L’avenir du gymnase d’Etoy reste indécis

Le canton préfère renouveler le bail du Gymnase Nyon-La Côte d’année en année plutôt que de s’engager à long terme. Photo: Philippoz

Le canton vient de prolonger le bail de l’annexe au Gymnase de Nyon installée dans les anciens locaux de l’école GEMS. Mais l’hypothèse d’une pérennisation semble incertaine.

Le double de classes (de dix à vingt) et une rallonge de 5,1 millions de francs pour un an: le gymnase temporaire Nyon-La Côte, ouvert en urgence à l’été 2020 dans les anciens locaux de l’école privée GEMS à Etoy, a vu son espérance de vie prolongée par le canton au début de l’été. Sans surprise, à vrai dire.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.