Études validées pour réaménager le Boiron

Études validées pour réaménager le Boiron

Le municipal Jean-François Rubin sur le pont en question. Photo: DR

La Municipalité veut sécuriser le sentier de la truite en réaménageant les rives du Boiron. Le délibérant lulliéran a approuvé un crédit d’étude de 36 200 francs mardi.

On ne badine pas avec la sécurité, et le Conseil général de Lully l’a encore confirmé mardi lors de sa séance ordinaire. À l’unanimité, il a validé un crédit d’étude de 36 200 francs pour la sécurisation et le réaménagement des rives du Boiron.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.