Une campagne qui (se) révolte

Une campagne qui (se) révolte

À quelques jours du scrutin populaire, le débat est vif au sein des agriculteurs qui affichent des avis tranchés, même si le «non» domine largement dans le milieu agricole.

On les a vues fleurir dans nos campagnes, ces banderoles à dominance de rouge qui assènent un «2XNON». Du côté des agriculteurs – conventionnels comme biologiques – une voix majoritaire clame haut et fort: ces initiatives contre l’usage des pesticides, on n’en veut pas.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.