Climat: après la votation, que fait-on? – journaldemorges Climat: après la votation, que fait-on?
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Climat: après la votation, que fait-on?

Climat: après la votation, que fait-on?

Le municipal morgien de la durabilité Vincent Jaques estime que le résultat du vote est tout de même «encourageant». Photo: Bovy

Les Morgiens ont refusé dimanche le point d’impôt en faveur de la transition énergétique. Mais la problématique ne disparaît pas et le défi s’annonce gigantesque.

C’est non! Comme bien souvent lorsqu’une hausse d’impôt doit se mesurer aux urnes, elle ne franchit pas le cap. Les Morgiens n’ont pas fait mentir les statistiques dimanche passé en votant à 59,6 % contre l’augmentation d’un point du taux pour l’affecter à la stratégie énergétique de la Ville. Un résultat qui est tout de même jugé «encourageant» par le municipal Vincent Jaques, à la tête de l’office de la durabilité. «Il y a quand même 40 % de la population qui s’est dite disposée à sortir un peu plus d’argent de son portefeuille pour la bonne cause, observe-t-il. Je crois que si les gens avaient eu un réflexe purement financier, ce pourcentage n’aurait pas dépassé les 30. Pour moi, c’est un signal que les habitants sont prêts à participer d’une manière ou d’une autre à l’effort. Mais comme on l’a vu à l’échelle nationale avec le refus de la loi sur le CO2, les taxes ne sont probablement pas l’outil adéquat.»
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.