Pas de danse sur notes classiques – journaldemorges Pas de danse sur notes classiques

Pas de danse sur notes classiques

Pas de danse sur notes classiques

Les amateurs de danse se sont régalés mardi soir à Beausobre avec la venue de la compagnie de ballet Malandain de Biarritz. Deux pièces, la première, «Nocturnes», s'inspirait des représentations de la «Danse macabre» sur des notes de Frédéric Chopin. La seconde, s'appuyait sur l' «Estro armonico opus 3» et le «Stabat Mater» d'Antonio Vivaldi. D'abord, un climat nostalgique et un romantisme sombre baignent les «Nocturnes». Les danseurs n'utilisent qu'une partie du plateau et se produisent sur des traversées, en longueur. Le ballet, ancré sur des technique...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.