Par affection pour «leur» hôpital – journaldemorges Par affection pour «leur» hôpital
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Par affection pour «leur» hôpital

Par affection pour «leur» hôpital

Trois des huit membres du comité, devant la permanence des Halles à Morges (de g. à dr.): Christiane Tavil, Nicole Friderici et Micheline Bohren. Photo: Philippoz.

L’Association des amis de l’hôpital de Morges est presque aussi âgée que ce dernier. Elle doit multiplier les efforts pour attirer la relève.

«Si nous nous engageons, c’est parce que nous tenons énormément à cet hôpital!» Les propos de Christiane Tavil sont prononcés avec vigueur et sincérité, et ce ne sont pas ses collègues Nicole Friderici et Micheline Bohren qui viendront la contredire. Les trois Morgiennes siègent depuis une poignée d’années au comité de l’Association des amis de l’hôpital de Morges. Celle-ci a vu le jour en 1974, soit un an après la construction de l’établissement.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.