Nouvelle ligne entre Lausanne et Genève exigée

Nouvelle ligne entre Lausanne et Genève exigée

Le trafic est toujours restreint à la suite de l’incident. Photo: KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Roger Nordmann demande au Conseil fédéral d’examiner rapidement le meilleur tracé entre Lausanne et Genève. Olivier Français s’active aux États.


Après l’incident survenu à Tolochenaz, les élus vaudois mettent la pression à Berne. Chef du groupe socialiste aux Chambres fédérales, Roger Nordmann a rédigé un postulat qui charge «le Conseil fédéral de présenter un rapport examinant les différentes solutions pour améliorer la fiabilité et la redondance de la liaison ferroviaire Lausanne-Genève». Le conseiller aux États PLR Olivier Français a, lui, préparé une motion intitulée «Garantir la sécurité de l’exploitation ferroviaire du réseau grandes lignes en s’assurant d’une alternative ferroviaire pour le transport voyageurs». Les deux élus vaudois, qui se sont informés mutuellement de leurs démarches, déposeront leurs textes lors de la session parlementaire qui débute le 29 novembre.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.