Nouvel an sans fanfare pour les jeunesses

Nouvel an sans fanfare pour les jeunesses

À Etoy, les festivités ont pu avoir lieu, mais ont dû être écourtées. Photo : Vanolli.

Entre restrictions et annulations des manifestations, le passage à la nouvelle année a été compliqué pour les jeunesses du district. Exemple à Etoy.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.