Morges viendra en aide aux plus démunis

Morges viendra en aide aux plus démunis

C’est au niveau de l’aide alimentaire que les premiers effets de la pandémie s’observent, comme ici à la Halte à Morges. (Bovy) 10.11.2020

Le Conseil communal a suivi son exécutif qui demandait un crédit de 184 000 francs pour soutenir les associations sociales actives à Morges et lutter ainsi contre la précarité engendrée par la crise sanitaire.

Après avoir fait un geste en faveur des PME et des manifestations de la ville frappées par la première vague de Covid au printemps 2020, la Municipalité s’engage désormais pour aider les citoyens dans le besoin.

«Le semi-confinement a non seulement entraîné des conséquences importantes pour l’économie suisse, mais aussi sociales. Cette crise a aggravé la situation des personnes déjà confrontées à la précarité ou qui s’en sortaient tout juste», précise l’exécutif dans son préavis d’urgence déposé au Conseil communal. Ce dernier demandait l’octroi d’un crédit de 184 000 francs pour soutenir les associations sociales présentes à Morges, dont certaines ont dû cesser une partie de leurs activités en raison des mesures sanitaires.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.