Malmenés par le Covid (2/6): sportifs au repos forcé

Malmenés par le Covid (2/6): sportifs au repos forcé

Guillaume Gétaz a perdu le sourire.

Les fermetures à répétition et les mesures imposées ont mis à mal les salles de sport. CrossFit Morges a par exemple perdu un tiers de sa clientèle depuis le début de la crise sanitaire.

La blessure prendra du temps à cicatriser pour les fitness et installations sportives. Patron de la salle de remise en forme et préparation physique CrossFit Morges, Guillaume Gétaz en sait quelque chose: «Comme nous avons des abonnements à l’année, la diminution du chiffre d’affaires n’est pas encore effective. Nous avons cependant énormément de gens qui baissent les bras au fil des mois et ne renouvellent pas. Le 13 mars 2020, au moment de la première fermeture, nous comptions 180 clients actifs. Aujourd’hui, nous en avons 111, soit plus d’un tiers en moins. Et rien ne nous garantit malheureusement qu’ils reviendront le jour où la situation sanitaire s’améliore.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.