Levée de boucliers pour protéger le vieux bourg

Levée de boucliers pour protéger le vieux bourg

La parcelle concernée est en plein cœur de la vieille ville.

Face à un projet de construction d’un immeuble de 14 logements, la population aubonnoise s’insurge, avec le soutien de la Municipalité.

L’histoire remonte au 25 février dernier. Ce jour-là, lors de la séance du Conseil, Charles Gabella s’inquiète du rachat par un promoteur d’une parcelle située en vieille ville, sous le Temple et fait part de ses craintes à la Municipalité. «Cette propriété est effectivement en zone «Vieille ville» et donc soumise à l’ISOS et devrait par là même rester telle quelle», rétorquait alors le syndic Luc-Etienne Rossier.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.