Les jeux d’argent charment les jeunes

Les jeux d’argent charment les jeunes

Image: KEYSTONE/Gaetan Bally

De plus en plus de jeunes présentent un comportement de jeu à risque. «Je me suis interdit volontairement de casinos et des sites en ligne», témoigne un homme de 22 ans.

La part des jeunes joueurs qui présentent un comportement à risque ou problématique a été multipliée par dix entre 2014 et 2018, passant ainsi de 0,4 à 4,5 %. C’est le résultat d’une étude menée par Unisanté auprès de plus de 2000 femmes et hommes inscrits à l’enseignement post-obligatoire dans le canton de Fribourg. Cette enquête a également montré que ces pratiques font partie intégrante de leur vie: près de 40 % des interrogés avaient tenté leur chance courant 2018, en grattant par exemple un billet, misant sur une couleur ou plaçant une pièce sur une victoire du Real Madrid. Dernier constat: les parents semblent peu au fait de cette réalité. Parler des jeux impliquant des mises d’argent ne paraît pas être un réflexe aussi automatique que lorsqu’il s’agit d’aborder l’alcool ou la cigarette.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.