Les futurs apprentis sont en soucis

Les futurs apprentis sont en soucis

Complexifiés par le télétravail ou chamboulés en présentiel, les apprentissages donnent du fil à retordre à la jeune génération.

Syndicats et cantons envisagent plusieurs solutions pour faciliter l’embauche des jeunes, ralentie par le coronavirus.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.