Le petit-lait, casse-tête des agriculteurs – journaldemorges Le petit-lait, casse-tête des agriculteurs

Le petit-lait, casse-tête des agriculteurs

Le petit-lait, casse-tête des agriculteurs

Le sujet est épineux et relativement complexe. Pourtant, la problématique est réelle et menace bon nombre de paysans dans le canton. «Le 31 août de cette année marque la fin d’un moratoire de 10 ans durant lequel les porcheries doivent être mises aux normes, explique Sylvain Freymond, député au Grand Conseil et agriculteur à Montricher. La plupart de ces bâtiments, souvent très anciens, ont fermé. Malheureusement, ils n’ont pas été remplacés, ce qui cause de gros soucis pour les sociétés de fromagerie.»Un lien entre porcherie et fromagerie pas toujour...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.