Le Mozart de la diplomatie – journaldemorges Le Mozart de la diplomatie

Le Mozart de la diplomatie

Le Mozart de la diplomatie

«Une valeur ajoutée de mon nom est qu’il a pour effet de «briser la glace» lors d’une première conversation.» Aussi, à la question: s’appeler Wolfgang Amadeus Brülhart n’est-il pas un frein lorsque l’on est chef de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord au Département fédéral des affaires étrangères? L’homme répond par la négative. D’autant qu’il l’a choisi, ce prénom, qu’il partage avec Mozart. Enfin, en partie.Wolfgang Brülhart grandit à Guin/Fribourg, là où vit également un homonyme de trois ans son aîné, ce qui entraîne s...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.