Le MATAS, pour ne pas perdre l’élève – journaldemorges Le MATAS, pour ne pas perdre l’élève

Le MATAS, pour ne pas perdre l’élève

Le MATAS, pour ne pas perdre l’élève

En arrivant aux abords du château de Denens, on peut apercevoir un panneau coloré comportant l’inscription MATAS. Pour le néophyte, il est toutefois difficile de soupçonner qu’en suivant sa direction, il tomberait sur un écrin de verdure où se côtoient un tipi fait de branches et de végétation, un poulailler, un atelier de bricolage ou encore un four à pizza fait main. Et une fois l’espace découvert, il serait tout aussi complexe d’en saisir la cohérence et la fonction. Lorsqu’on parle de MATAS, il est donc plus judicieux de commencer par percer le pre...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.