Le gardien des souvenirs – journaldemorges Le gardien des souvenirs

Le gardien des souvenirs

Le gardien des souvenirs

Lors d’un après-midi ensoleillé dans le cimetière de Morges, une maman promène son enfant. Un fait inhabituel? Pas aux yeux d’Heinrich Schmid. «Les gens nous disent souvent que l’endroit ressemble à un parc, même si mon supérieur n’aime pas trop qu’on le nomme ainsi», sourit-il. Et après 35 ans passés à bichonner l’endroit, c’est devenu le fruit d’un travail d’une vie.Horticulteur de formation, Heinrich Schmid a grandi à Echichens - son village de cœur comme il l’appelle - où il a été président de la Jeunesse et est actuellement membr...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.