Le Conseil fédéral fait le point sur l’autoroute

Le Conseil fédéral fait le point sur l’autoroute

De nouvelles parois pourraient voir le jour dès 2024. Photo: Keystone/Bott

Le gouvernement a apporté des précisions sur les mesures en cours pour limiter les nuisances.

La «balafre» de Morges fait parler jusqu’à Berne. À l’image de cette interpellation déposée en septembre par le conseiller national François Pointet. «Il n’est pas acceptable de faire fi des nuisances auxquelles les toujours plus nombreux riverains de la traversée autoroutière de Morges sont exposés, peut-on lire dans le texte du vert’libéral. Si cela a pu être le cas par le passé, il n’est désormais plus raisonnable pour l’Office fédéral des routes (OFROU) de temporiser en répondant que les problèmes actuels seront réglés par la réalisation d’un projet de contournement qui n’a plus aucune chance de voir le jour dans les 20 prochaines années.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.