La Sarraz se sent un peu seule pour gérer les «Zadistes»

La Sarraz se sent un peu seule pour gérer les «Zadistes»

Les Zadistes de La Sarraz. Photo: Cédric Jotterand

Le syndic Daniel Develey s’est vu refuser l’accès à la vieille bâtisse occupée par les militants du climat. Il va retirer le permis d’habiter à Holcim, afin de les faire bouger.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.