La noyade du Centre aquatique (3/4)

La noyade du Centre aquatique (3/4)

Le 27 septembre, le résultat du référendum sur le Parc des Sports a enterré le projet de Centre aquatique. Après plus de dix ans de travail, c’est un coup dur pour ceux qui y ont cru... Retour sur cet échec en treize «unes» du Journal de Morges, de 2008 à 2020.

On a beaucoup parlé du projet de Centre aquatique en tant que tel, mais très (voire trop) peu de son emplacement. Pour accueillir cette infrastructure, le Parc des Sports doit en effet avoir un Plan partiel d'affectation (PPA) en adéquation avec les ambitions que les autorités lui prêtent. C'est évidemment au Conseil communal de Morges que revient le dernier mot concernant le projet de PPA de cette zone. 

Oui mais voilà, les élus morgiens ont décidé de modifier quelque peu le projet présenté par la Municipalité. On pouvait lire dans les lignes du JdM: «Les élus – à 4 voix près – ont en
effet décidé d’ajouter un "détail" au PPA soumis par l’exécutif, sous la forme d’un ajout de 200 places de stationnement supplémentaires dans le futur parking souterrain, le faisant ainsi passer de 640 à 840 cases. Dans un dossier aussi vaste, cela pourrait presque être considéré comme anecdotique, mais ce changement a bien évidemment un poids énorme, puisqu’il oblige la Municipalité à aller renégocier ce point avec le canton – souverain en la matière – dans un remake de "Mission impossible"».
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.