L’abbé est roi, mais pas empereur – journaldemorges L'abbé est roi, mais pas empereur

L’abbé est roi, mais pas empereur

L’abbé est roi, mais pas empereur

«Je ne suis pas Napoléon: je ne vais pas me couronner moi-même!» Norbert Penel a donc laissé à Pierre-Yves Morel, major de table, le soin d’annoncer que l’abbé-président était aussi le roi de l’Abbaye des Amis Réunis de Montricher. Et Norbert Penel ne s’est pas couronné lui-même: il a laissé à Sophie Haenni le soin de le ceindre. Roi, Norbert Penel l’a été pour avoir totalisé 288 points à l’addition des trois meilleurs coups à la cible Abbaye où 93 des 128 confrères se sont affrontés. Et on a fait de ce millésime une affaire de famill...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.