«Je ne peux pas rester sans rien faire»

«Je ne peux pas rester sans rien faire»

À la Municipalité de Romanel-sur-Morges depuis plus de 30 ans, le syndic du village a décidé de passer la main l’été prochain. Mais ne lui parlez pas de retraite, tant l’homme est un hyperactif qui recherche toujours de nouveaux défis. Celui qui aime tant les chiffres revient sur son aventure à l’exécutif.

Pierre Lanthemann fait presque partie des meubles à Romanel-sur-Morges. Il faut dire qu’il siège à la Municipalité depuis le 1er janvier... 1990. Un sacré bail! «Mais quand j’ai été élu, pratiquement personne ne savait qui j’étais au village, avoue-t-il. C’est Jean-Philippe Chapuis, syndic de l’époque, qui a tout fait pour que je me lance. On se connaissait et il souhaitait que je reprenne son dicastère de finances. Alors il a fait tout un ramdam pour y parvenir.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.