Il laisse carte blanche au destin – journaldemorges Il laisse carte blanche au destin

Il laisse carte blanche au destin

Il laisse carte blanche au destin

«Nous ne sommes que de passage sur cette terre et la vie est trop courte pour s’embarrasser avec des soucis. Il faut voir les bonnes choses qui se présentent. Et il y en a énormément!» Ces quelques mots résument la philosophie et la vision de Georges Zünd. Optimiste «mais réaliste», le Bussignolais n’apprécie guère les conflits. «Sauf si je n’ai pas le choix, précise-t-il. Mais j’aime avant tout apporter des solutions!»C’est cet état d’esprit qui l’a suivi tout au long de sa trajectoire. De son CFC de mécanicien-électronicien en 1978 à la F...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.