Faire campagne en temps de crise

Faire campagne en temps de crise

Le tirage au sort lundi 18 janvier de l’ordre des listes a donné le coup d’envoi de la campagne. (Darrin Vanselow/Ville de Morges)

Avec des règles sanitaires strictes, les partis vont devoir se réinventer pour aller à la rencontre de la population. De quoi donner encore plus de poids aux réseaux sociaux. Une tendance dans l’air du temps qui ne fait que s’accélérer.

La rencontre au marché, pleine de convivialité et où l’on partage volontiers un verre de blanc sourire aux lèvres, c’est terminé. Du moins pour le moment. Car si les partis morgiens vont continuer à faire campagne le samedi dans la Grand-Rue, ils sont bien conscients qu’il va falloir trouver la parade pour convaincre la population de les soutenir.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.