La Municipalité de Montricher peut bomber le torse

La Municipalité de Montricher peut bomber le torse

Pierre-Yves-Morel, le nouveau venu Norbert Penel, le syndic actuel Didiez Amez-Droz, Cédric Beaud et Caroly Schopfer. Photo C. Jotterand

Régulièrement titillés par leur conseil et opposés à quatre candidats, les sortants ont remis l’église au milieu du village à Montricher.

Le syndic Didier Amez-Droz ne l’avait pas caché ces dernières semaines. Avec huit candidats pour cinq fauteuils, dont des «figures» du village comme le député Sylvain Freymond, son avenir à la tête de la commune n’était de loin pas assuré.

Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.