De Morges la Coquette à la Belle Province – journaldemorges De Morges la Coquette à la Belle Province

De Morges la Coquette à la Belle Province

De Morges la Coquette à la Belle Province

Avec son léger accent québécois, on ne se douterait presque pas que Noémie Dabronyi est une Vaudoise. Mais ses références à la Fête de la Tulipe, Beausobre ou encore la Tartine la trahissent rapidement. On comprend alors que plus d’être vaudoise, la jeune femme est née et a grandi à Morges. Une ville qu’elle porte dans son cœur, même si à l’âge de 20 ans, elle a choisi de tout quitter pour s’installer à Montréal. Une décision qui devait être temporaire mais qui est devenue permanente.«Lorsque j’ai terminé le gymnase, j’ai commencé l’Uni...
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.