Stars à domicile grâce aux hologrammes

Stars à domicile grâce aux hologrammes

Pierluigi Christophe Orunesu. Photo: Dupasquier

Le Morgien Pierluigi Christophe Orunesu a développé un protocole d’enregistrement qui permet de créer l’hologramme de prodiges de la musique de leur vivant.

Inviter les plus grands artistes musicaux dans son salon pour une représentation privée? L’idée paraît alléchante à l’heure où la pandémie nous prive de concerts. En développant une application qui permet de profiter en tout temps des performances musicales d’hologrammes, la société morgienne Cybel’Art rend accessible une technologie aux airs futuristes. Celle-ci se nomme «icologram», contraction entre «icône» et «hologramme», et a déjà séduit certains clients.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.