Son film projeté «à la maison»

Son film projeté «à la maison»

La Morgienne Maevia Griffiths a réalisé un documentaire sur des travailleuses «sans-papiers». Photo: Jeanneret

Rencontre avec la Morgienne Maevia Griffiths, dont le film documentaire «Elles, les (in)visibles» est programmé vendredi soir à l’Open Air.

R, R., F. et B. Quatre initiales pour quatre femmes aux parcours complexes et différents, unies cependant par une difficulté constante: être une travailleuse dite «sans-papiers», œuvrant pour notre économie, sans pourtant être considérée comme une employée légale. Raconter leurs histoires dures et émouvantes et sensibiliser le public, telle est la mission délicate que s’est fixée la jeune réalisatrice Maevia Griffiths.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.