Le Venoge Festival dévoile ses premiers noms

Le Venoge Festival dévoile ses premiers noms

Le Venoge Festival a dévoilé une partie de sa programmation.

Le festival revient du 17 au 22 août prochains, à Penthaz. Iggy Pop, Limp Bizkit, Madness, Calogero, Ofenbach, Julien Clerc, Hatik ou encore Dadju seront de la partie.

Délocalisé à Penthaz et après deux ans de pandémie, le Venoge Festival fera son grand retour, du 17 au 21 août 2022. La manifestation revient dans une version revisitée: « Le comité du Venoge Festival a profité de cette pause forcée due au Covid pour repenser le festival tout en conservant l’identité et l’âme même du festival », peut-on lire dans un communiqué de presse publié aujourd’hui.  Cette édition sera donc « l’occasion d’inaugurer un nouveau cycle ».

Les organisateurs évoquent un site repensé, offrant davantage d’espace aux mélomanes: « Le festivalier étant toujours au cœur nos priorités, le nouveau site a été imaginé en gardant une architecture proche de ce qu’il était dans son ancien lieu, l’espace a été sensiblement agrandi pour le confort de nos festivaliers et partenaires. » En outre, « la grande scène gagnera en espace, pour accueillir des artistes toujours plus prestigieux, tandis que la Riverstage, elle, sera comme à son habitude couverte et accueillera des artistes tant confirmés, qu’en devenir. La scène Suisse, dont la programmation sera annoncée dans un prochain communiqué de presse, fera la part belle à pléthores d’artistes régionaux et romands. »

Plusieurs noms dévoilés

Mais ce qui intéresse sans doute le plus les festivaliers reste la programmation. Parmi les têtes d’affiches: Iggy Pop, Limp Bizkit, Madness, Kool & the Gang, Alphaville, Martin Solveig, Bob Sinclar, Purple Disco Machine, Calogero, Julien Clerc, Dadju ou encore Amel Bent…

La répartition détaillée des soirées est d’ors et déjà disponible en ligne. Le reste du programme sera annoncé les 25 janvier, 29 mars et 24 mai prochains.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.