Le dessin de presse joue les prolongations

Le dessin de presse joue les prolongations

Stéphanie Reinhard se réjouit de susciter la curiosité des passants avec «ses» dessins dans la Grand-Rue. (Brun / 24heures)

La "Rétrospective 2020" du dessin sera visible jusqu'au 28 février. Le concept hors-les-murs - sur des panneaux en ville - a séduit de nombreux visiteurs selon la Maison du Dessin de Presse de Morges, qui a décidé de prolonger cette exposition inédite.

Avec l’accord de la ville de Morges et de la police du commerce, l’exposition restera dans les rues jusqu’au 28 février, soit la date prévue pour l’éventuelle réouverture des lieux culturels. Tout le long de la Grand-Rue, rue piétonne au centre de Morges, sont exposés sur les candélabres près de 130 dessins de presse d’une trentaine de dessinatrices et dessinateurs pour revivre avec humour et (im)pertinence l’année 2020.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.