Forel ouvre un refuge de souvenirs

Forel ouvre un refuge de souvenirs

Dacha Abbet et Yvan Schwab aux côtés des œuvres inspirées de l’enfance de la Biélorusse d’origine. Photo: Schwarb

Vingt-deux artistes et auteurs ont été invités à participer au projet «Nostalgies». Une exposition mêlant à la fois peintures, littérature, mais aussi théâtre d’objets.

Tout le monde a sa madeleine de Proust. Des images qui nous traversent l’esprit pour nous rappeler les parties de cache-cache et tant d’autres moments de l’enfance.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.