Coopération de Morges au Maghreb

Coopération de Morges au Maghreb

Les époux Pascal Gemperli et Khaoula El Idrissi Gemperli gèrent des projets de coopération au Maghreb. Image: Bovy

L’ONG æ-Centre mène des projets de prévention de la radicalisation ou de résolution de conflits autour des ressources naturelles. Notamment en Tunisie et au Maroc.

Mener des projets de médiation et de consolidation de la paix, telle est la raison d’être de l’ONG æ-Centre, basée à Morges. Depuis 2007, elle s’investit dans la coopération, principalement dans les pays du Maghreb. Cette année, cet institut d’utilité publique s’est par exemple engagé pour la prévention de la radicalisation auprès d’étudiants de Sidi Hassine. «Un quartier populaire et défavorisé de la périphérie de Tunis, précise Khaoula El Idrissi Gemperli, membre du comité. Beaucoup de jeunes y vivent et peu d’activités leur sont proposées. Il a été constaté qu’ils passaient pas mal de temps à l’extérieur sans rien faire et pouvaient dans ce contexte être attirés par l’extrémisme.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.