Chargée en fer, l’eau jaune de Bussigny n’est pas sans risque

Chargée en fer, l’eau jaune de Bussigny n’est pas sans risque

Dans certaines habitations, l’eau sort des robinets jaune et chargée de fer depuis plus d’une année. Outre Bussigny sont aussi concernées Boussens, Étagnières et Cheseaux. Image: Patrick Martin/VQH

Des dizaines d’habitants d’au moins quatre communes reçoivent une eau qui ne respecte pas les normes. Autorités et propriétaires se renvoient la balle.

«C’est immonde.» «Je n’en peux plus.» «Une odeur et un goût horribles.» Depuis plusieurs mois, c’est le genre de commentaires qu’échangent des dizaines d’habitants de Bussigny sur les réseaux sociaux. Photos à l’appui, ils se plaignent de l’eau qui sort de leur robinet: jaune, voire brune virant au noir, en un mot, imbuvable. C’est l’émission «A bon entendeur» qui a révélé la situation le 12 octobre dernier. Il apparaît toutefois que d’autres communes que Bussigny sont aussi touchées: Boussens, Étagnières et Cheseaux, comme le confirme le Service de l’eau de la Ville de Lausanne, qui assure leur approvisionnement. Surtout, le flou n’est pas dilué quant aux responsabilités, aux risques et aux solutions dans cette affaire.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.