Bruit autoroutier: les valeurs limites dépassées

Bruit autoroutier: les valeurs limites dépassées

Au 18e étage de la tour du Moulin, les valeurs limites de bruit sont par exemple dépassées. Photo: Cand

Le Journal de Morges et un acousticien professionnel ont réalisé des mesures de bruit aux abords de l’autoroute. À plusieurs endroits, les valeurs limites sont dépassées.

Vous avez sûrement dû en entendre parler. Depuis de nombreux mois, les nuisances sonores de l’autoroute font à nouveau beaucoup de bruit à Morges. Notamment au Conseil communal, où plusieurs élus de l’Entente Morgienne et des vert’libéraux réclament à la Municipalité d’agir. Ils aimeraient qu’un groupe de travail soit formé afin de maintenir la pression sur l’Office fédéral des routes, chargé de réaliser les assainissements sur les tronçons nationaux. Dans un postulat déposé le 7 octobre, le chef de file André Walther émet l’idée de mettre sur papier un «avant-projet pour la pose de parois phono-absorbantes sur les parties non protégées» dans le but de «démontrer qu’il ne s’agirait que d’un modeste investissement» pour la Confédération. Il suggère également la réalisation de mesures de bruit afin de déterminer les éventuels dépassements de niveaux sonores.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.