Betterave vaudoise, le contre-la-montre d’une filière en péril – journaldemorges Betterave vaudoise, le contre-la-montre d’une filière en péril
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Betterave vaudoise, le contre-la-montre d’une filière en péril

Betterave vaudoise, le contre-la-montre d’une filière en péril

Testés en une dizaine d’endroits du pays, les essais variétaux de betterave à sucre sont collectés dans des sacs en jute qui seront ensuite pesés et transformés. Image: Guinnard/VQH

Par Sébastien Galliker, 24 heures

Un vaste réseau national de recherche doit trouver des variétés de betteraves plus résistantes. Reportage à l’arrachage d’un essai.

Dans la campagne vaudoise, les arracheuses de betterave à sucre ont commencé leur ballet. Dans l’idéal, il faudrait que les feuilles restent vertes et que les racines soient volumineuses. Mais on en est loin, se désole Basile Cornamusaz, responsable du bureau romand du Centre betteravier suisse, à Moudon. Alors que la campagne de transformation vient de débuter à l’usine d’Aarberg (BE), il se verrait bien trouver une potion magique dans un champ de Chavornay abritant un essai de nouvelles variétés.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.