Ambiance morose pour les communales

Ambiance morose pour les communales

André Serex fait partie des rares personnes qui avouaient avoir déjà voté mercredi sur le marché.

Un petit tour sur le marché permet de se rendre compte que la population – qui a sans doute d’autres préoccupations en tête – peine à se passionner pour les élections de dimanche. Dans le contexte actuel, il est n’est pas simple pour les partis de faire campagne.

Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.