Vous allez où cet été?

Vous allez où cet été?

Mars 2020. Welcome in Geneva. Une voix dans les haut-parleurs de l’aéroport exigeait entre chaque passager deux mètres de séparation sous peine de mesures pénales. Non, rien à déclarer. On se dirigeait ensuite vers la gare, l’horaire était respecté (une bombe atomique pourrait exploser, les trains suisses partiraient toujours à l’heure). Par la vitre du train, on voyait des joggers courir à deux mètres l’un de l’autre, de part et d’autre d’une route cantonale déserte. Le lac ne portait pas un seul voilier; le ciel, pas un seul avion.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.