Vivre, c’est s’adapter – journaldemorges Vivre, c’est s’adapter

Vivre, c’est s’adapter

Vivre, c’est s’adapter

Il y a un peu plus d’une semaine, le Conseil fédéral levait la majorité des mesures, annonçant ainsi – presque – le bout d’une pandémie qui nous ronge depuis deux ans.

Un retour à une «vie normale» qui a rapidement retrouvé son cours. Aux questions des endroits où il faut porter ou non le masque ou encore de quand et comment se faire tester se sont succédées pêle-mêle et sans hiérarchisation l’annonce de changer de buvette éphémère à Morges, la fermeture de l’Ermitage des Ravets, la validation du retour de Divinum.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.