Un an de plus mais quoi de plus?

Un an de plus mais quoi de plus?

Notre rédacteur en chef Cédric Jotterand souhaite la réouverture des terrains de sports et des lieux où l'on peut "enseigner" des loisirs, même encadrés.

Cette semaine, notre rédacteur en chef Cédric Jotterand revient sur la situation qui prévaut un an pile après les annonces du Conseil fédéral et les incertitudes presque plus grandes aujourd'hui qu'au début de la crise.

Il y a pile un an, je m’adressais aux lecteurs de notre journal, un peu sonné, dans la peau d’un terrien en détresse.

Ce 20 mars 2020 semble à la fois si loin et si proche, tant les sentiments se sont mélangés depuis. La crainte, la tristesse, l’euphorie, l’espoir, la colère parfois, l’illusion aussi quand on a cru un peu vite que l’affaire était pliée à l’aube de l’été.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.